Rassemblement FFCAM Verdon, France – 30/05/2019-02/06/2019

Lara, Marie et Zoé, “locas” de joie pour “El gringo loco”  – © GFHM

La première édition du rassemblement des groupes alpinisme et escalade était organisée cette année dans le Verdon par la FFCAM. Au programme : un beau moment de partage en montagne au cœur d’un site mythique et exceptionnel. L’envie de découvrir la Mecque de l’escalade nous procure la motivation pour affronter les nombreux kilomètres pour se rendre dans ce petit coin de paradis. Après de longues heures de voiture nous découvrons petit à petit les paysages du Verdon qui seront notre quotidien pendant ces quelques jours: des larges canyons verdoyants laissant apparaître une roche grise et blanche extrêmement attirante.

Dès notre arrivée au camping municipal de La-Palud-sur-Verdon, camp base pour plus d’une centaine de participants entre jeunes des différents groupes de montagne (plusieurs groupes espoir régionaux et départementaux, divers groupes féminins, le GEAN…), des encadrantes et les organisateurs de la FFCAM pour ce premier rassemblement, l’envie étant à son comble, les doigts nous titillant et la curiosité aiguisée, malgré notre arrivée tardive, nous ne résistons pas à profiter jusqu’au dernier rayon de soleil pour faire nos premières longueurs sur un site de couenne proche du camping. Une bonne prise de contact avec ce rocher magnifique du Verdon en vue de se préparer pour des grandes voies !

Pour le deuxième jour, deux cordées s’attaqueront à “l’Arête du Belvédère” dans le secteur des Malines. Tout commence par une belle et longue descente en désescalade, pour ensuite se lancer dans les 8 longueurs que comportent la voie. Pour ressortir, une seule solution: sortir la voie coûte que coûte et ce quelque soit les moyens employés, les voitures étant en haut ! Quelques compères de voies voisines useront de secs, de pédales, de tirages à la dégaine et d’autres techniques originales pour en venir à bout de leur voie. À priori, tous les moyens sont bons ! Les longueurs mettent dans le bain tout de suite: gaz, points espacés, diversité des grimpes, tout y est. Merci à Marion pour les protections malencontreusement oubliées ici et là qui nous ont aidées dans notre progression. Le site majestueux, la vue vraiment impressionnante et le coaching de choc des copines de cordée font rapidement oublier les appréhensions du début !

C’est vendredi soir, tous les groupes ont bien profité de la grimpe dans les gorges, nous avons tous envie de raconter les exploits de la journée, les astuces, les moments de “j’ai peur mais j’y vais quand même!”, de partager des anecdotes et de planifier les prochains objectifs. Cette fois-ci nous sommes une centaine de grimpeurs des divers coins de la France pour échanger nos expériences et dévoiler les secrets de du rocher du Verdon entre nous, un moment convivial autour d’un repas organisé par la FFCAM. La  soirée continue avec la présentation de chaque groupe participant à travers une vidéo (merci à Marion et à Zoé pour la vidéo superbe du GFHM faite pour l’occasion !). Une bonne façon de découvrir les différentes équipes et leurs activités.

Le troisième jour le choix se porte sur le Jardin des écureuils. Avisés de la fréquentation de ce site nous choisissons, pour 3 d’entre nous, la voie de 3 longueurs “El gringo loco” à la Dent d’air pour commencer en douceur avant d’attaquer la voie “Chlorochose” au Jardin des écureuils l’après-midi. Un bon choix ! Nous ne serons jamais ennuyés par les cordées précédentes et nous avons la chance de découvrir deux sites emblématiques des gorges avec des vues et des ambiances incroyables ! Cette fois c’est Lara qui montra en tête dans les longueurs les plus soutenus pour notre plus grand plaisir ! Merci aux garçons pour le ravitaillement chips au milieu de la voie, trop la classe ! (On s’en souviendra !) Marion, quant à elle, a choisi de se frotter à ses limites en grimpant avec l’EPAF (Equipe Pyrénéenne d’Alpinisme Féminin) et sortir une autre très jolie grande voie au Duc. Approche très ludique via un franchissement du Verdon en tyrolienne et 6 longueurs équipés mais bien soutenus pour arriver en haut de “Une valse pour Manon”. Une belle journée pour nous toutes !

Marion dans “Une valse pour Manon” – © EPAF

Le Verdon, c’est un rocher magnifique, crypté de petites goutes d’eaux et surtout une ambiance… Et quelle ambiance ! Tu descends au cœur de ces grands canyons pour les remonter, le tout dans une verticalité à faire pâlir les plus peureux d’entre nous… La réputation du Verdon est bien là, il n’y a pas de doute!

Pour la dernière journée nous avions opté pour un secteur à la sortie des gorges, deux voies de niveaux différents à côté l’une de l’autre et avec la belle vue sur le lac. Malheureusement, la surfréquentation de la voie facile aura raison de nous ! Nous finirons donc par goûter la température du lac et on change la grimpe pour la slackline et la baignade. Une alternative tout aussi réjouissante pour bien finir ce superbe week-end en fraîcheur !

Le week-end aura finalement tenu toutes ses promesses avec des rencontres, des belles découvertes et des moments de grimpe réjouissants. Il nous a permi d’apprendre à nous connaître davantage, de découvrir et de s’essayer à cet emblématique Mecque de la grimpe… Les objectifs sont fixés pour le rendez vous de l’année prochaine. Il ne nous reste plus qu’à bien s’entraîner !

Marie avec Lara, Zoé et Marion.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s