Raid à ski dans le Beaufortain – 26/27 & 28/02/2022

Et voilà ! Premier week-end à huit sur nos spatules! Et dans le Beaufortain, il y a de quoi tracer ! Les composants de l’orchestre de 8 poules et 2 coqs dans “Balade Beaufortaine” sont : 

  • Seb Escande: « chef d’orchestre »
  • Jean-baptiste Gondouin: « concertino »
  • Accompagnés de la chorale:  « les poules du GFHM »

1 ère partie: “Allegretto di pouli

On se retrouve tous à Granier. Il fait grand beau, (la malédiction météo du GFHM n’est plus à la mode) la journée promet. On se met un peu à jour, des sourires et quelques blagues pendant qu’on étudie l’itinéraire du premier jour. On s’organise avec des binômes, lesquels on va tourner pour prendre le “lead” jusqu’au refuge: les Chalets du Cormet.

Prêtes à partir – © Sébastien Escande

C’est parti, on attaque la 1ère montée ! On essaye de faire nos traces. Dans le Beaufortain, il y a encore de quoi tracer ! Seb ne s’arrête jamais de nous expliquer des petites astuces pour que notre trace soit plus efficace. En tout cas, il ne suit jamais notre trace, et il est complètement freestyle notre Seb !

Faire sa trace – © Sébastien Escande

Après 600 m D+, on observe le terrain et on étudie notre descente. Gérer le groupe à la descente est moins évident qu’à la montée.  Il faut choisir les bonnes orientations, avec de la bonne neige, et pas dangereuses. On veut faire des jolis virages carte postale ! Mais on n’est pas si mauvaises en lecture du terrain, et la première descente c’est sur une pente toute en poudre ! Une descente malheureusement pas très longue car il faut remettre les peaux bientôt.

Deuxième montée de la journée – © GFHM

Il est 15h. Pente Sud. Premiers doutes: “je ne suis pas sûre si c’est la bonne heure de passer par là… “Il y a des boulettes à droite… ”Seb a toujours les bonnes réponses. “C’est encore de la croûte, la neige n’est pas transformée ! « 

La partie haute de la dernière descente ne donne pas envie d’ y aller. Tate passe en premier, avec son virage sauté de la “Giettaz city”. Seb nous montre comment installer une main courante en 2 minutes: et c’est parti pour le ski en style dérapage, mais en sécurité.

La descente se poursuit jusqu’au refuge. On se fait plaisir ! La neige sur les versant NE est froide, et on peut faire les derniers jolis virages avant d’arriver au refuge.

Dernière montée de la journée – © GFHM

Affamées, on dévore les pâtes que la gardienne nous a laissées au refuge. On décidera l’itinéraire du deuxième jour demain matin,  les poules ont besoin de se reposer.

Jour 2: “Minuetto de Pressetto”

Grasse mat ! Réveil à 7h, petit déjeuner et un peu de nivologie. On étudie la carte et l’itinéraire jusqu’au refuge du Presset. Les binômes sont faits. Cha et Lulu sont le premier binôme de la journée. « Check-dva », et nous sommes parties !

Réveil et carto – © Sébastien Escande

La première montée est longue. On fait toute la trace, on est seules et les pentes sont vierges. Le soleil commence à chauffer, mais on avance: on est plus à l’aise avec la gestion du groupe et la trace est efficace. L’objectif de trouver des pentes avec de la bonne neige est plutôt acquis ! On a tracé toute la descente avec une neige formidable !!!

Solitude – © GFHM
Arrivées au col – © Sébastien Escande

On a fait la moitié de l’itinéraire: le refuge du Presset est encore loin. On parle moins, il fait chaud, et on commence à sentir la fatigue. 

Passeur de la Mintaz – © GFHM

Après le Passeur de la Mintaz, on voit le refuge. Bientôt le repas chaud de « l’hôtel Presset » !

Pierra Menta et poulette – © GFHM

Arrivées au Presset à 18h. Une tournée des bières, la soirée n’est pas encore finie. Seb est infatigable. On poursuit la théorie de la formation des sous-couches fragiles persistantes jusqu’à ce que la gardienne nous dise qu’elle doit éteindre les lumières. Ouiiiiiiiiiii !  On peut finalement aller rejoindre nos couettes !

Jour 3: “Vivace di ritorno »

Commencer la journée avec une descente, c’est bien ça! Les “check” DVA, sont efficaces, ça ne traîne plus ! Une première descente pour chauffer les cuisses et puis c’est parti pour la montée du jour. On monte le couloir E du Roc de la Charbonnière, la neige commence à se transformer, les crampons ne sont pas nécessaires et la montée du couloir est plutôt facile.

Montée au couloir  – © GFHM

On sort du couloir, et là c’est le concert : ça chante pendant que Cycy cuisine des sardines avec du papier toilette… (les gens de la Drôme ont des traditions particulièrement bizarres), mais en tout cas, elles étaient excellentes !

Pause finie, maintenant on chausse les skis et on rideeee!!! 

Le départ de la descente est un peu raide, mais la neige est facile à skier. Comme Seb nous avait demandé depuis le début du raid : les itinéraires bleues de la carte sont interdits à suivre. Du coup on ne croise personne dans les descentes, et on se fait plaisir en faisant notre trace. La gestion de la descente est efficace, rien à voir au premier jour de notre raid ! On enchaîne la descente avec une pause technique pour trouver des couches fragiles. Un peu de pratique après toute la théorie d’ hier soir au refuge, on arrive à mieux comprendre !

Belle couche fragile – © Sébastien Escande

La descente se poursuit avec de jolis virages, sur tout type de neige, mais sans aucune difficulté. On essaye de faire des signes à Max, il est au sommet en face avec un client. “Bon, il ne nous voit pas, on continue nos virages ! ”

Heureuses, on arrive au parking. Ce raid à ski a été vraiment top ! Très enrichissant, avec une très belle ambiance et une cohésion d’équipe formidable. L’évolution du jour 1 au jour 3, est quand même remarquable ! 

Seb, pédagogue jusqu’au bout, nous fait un petit test entre bières. On s’en sort pas mal ! 

Maintenant on est mieux prêtes à se lancer à faire nos traces, choisir nos itinéraires, sans suivre les traces classiques et faire nos traces en sécurité.

La belle équipe – © Sébastien Escande

Merci Seb et Jean-Baptiste pour ces 3 belles journées !

Lucille, Cyrielle, Maria, Sophie, Adeline, Élodie, Vanessa, et Charlotte.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s