Rassemblement des groupes jeunes FFCAM dans le Verdon – Du 26 au 29 mai 2022

Le temps estival est de retour ! Il est grand temps de ranger les skis pour celles qui étaient encore en ski-alpinisme il y a 15 jours au Mont Pourri, de les troquer pour des chaussons d’escalade et de filer tout droit à La Palud-sur-Verdon au rassemblement des Groupes Jeunes de la FFCAM pour le pont de l’Ascension.

Au programme, grimpe, grimpe encore, partage et rencontre avec les autres groupes jeunes de la FFCAM, projections et débats sur des films d’expédition, le tout dans le cadre exceptionnel du Parc Naturel Régional du Verdon.

Pour ce 1er jour, Elodie et Maria prennent leurs marques avec le beau rocher calcaire des gorges, au site de couenne du Bastidon à deux pas de La Palud. Une montée en puissance (jusqu’au 6a d’Elo !) qui sera stoppée nette par la 1ère averse de la journée. 

Le groupe Lara et Soso ne s’en sortira pas mieux ! Parties le matin de Grenoble et arrivées sous un grand soleil, elles partent dans la petite grande voie d’Adieu Zidane

Rappel pendulaire, vue magnifique sur les eaux turquoise du Verdon et les falaises du Galetas, personnes dans la voie…. le rêve de toute grimpeuse ! Tout avait donc bien commencé, jusqu’au 3ème relai où une couleuvre se balade tranquillement sur la voie. Pas farouche le reptile, elle se rapproche même lorsqu’on tape sur le rocher pour l’effrayer (c’est qu’elle en voit passer des grimpeurs !). Nous la poussons au mieux dans un arbre avec un bout de bâton et ni une, ni deux, Lara enchaîne la longueur suivante pour s’extirper au plus vite de cette situation. C’était sans compter l’averse qui commence à tomber et rend glissante la dalle qui doit se faire en traversée. Nous nous arrêtons donc sous un petit surplomb au milieu de la longueur et patientons un bon ¾ h jusqu’à la fin de l’averse. En attendant, nous envisageons toutes les solutions possibles : redescente en rappel avec pédalo-stop, remontée sur corde (“Mince, tu te rappelles comment on fait déjà ?”), bivouac, … 

Nous profitons de la brève accalmie et de l’éclaircie qui sèche le rocher pour faire la dernière longueur. A peine arrivées au dernier relai que la pluie reprend. Il est temps d’aller retrouver Elo et Maria au bar de La Palud pour fêter nos retrouvailles !

Le soir au camping, nous retrouvons les groupes FFCAM et les guides qui gèrent le weekend. Le ton est donné, il faudra partir tôt demain pour éviter les orages d’après-midi ou bien dixit Bibi “changer de sport”. Un grimpeur reste un grimpeur, le réveil sonnera pour nous à 7h alors qu’à cette heure-là déjà, une bonne partie du camping est partie à l’assaut des voies.

Pour ce 2ème jour, nous partons toutes les 4 pour la voie Cocoluche au secteur de l’Escalès, pour s’imprégner de l’ambiance des gorges (sans se mettre terreur non plus !)

Accompagnées par les chèvres au départ des rappels (?!) et par les vautours tout au long de la voie, nous profitons du cadre splendide et des immenses falaises.

Ambiance dans les gorges @GFHM

Les deux cordées sont formées : ce sera l’équipe de Las Chicas Latinas, composée de Lara et Maria qui causeront en espagnol (au moins on ne les confond pas !) et danseront le flamenco aux relais. La deuxième composée d’Elo et Soso surmotivées qui prendront la tête et passeront par la petite variante en 6b+.

Cordée de Las Chicas Latinas @GFHM

Beaucoup de monde dans ce secteur (on pouvait s’y attendre) rendant difficile les premières longueurs avec les personnes descendant en rappel et générant un peu d’attente mais nous profitons de ce temps pour discuter aux relais avec les autres groupes FFCAM grimpant dans la face.

Il fait chaud, très chaud et la crème solaire est restée dans la voiture… Nous sortons de cette belle voie avec une seule idée en tête : faire un “plouf” dans le lac de St Croix ! 

Mais notre jeune et fougueuse Elo, préfèrera y aller en trail…. Là encore elle sera stoppée par la pluie après quand même 10 km de chemin pas facile sous une chaleur accablante ! Bravo Elo ! 

Le soir, nous retrouvons au château de La Palud, les autres groupes jeunes FFCAM pour la soirée de présentation, avec la projection des vidéos créées par chacun des groupes. Chacun à son style, bien drôle et décalé pour la plupart et de belles images de montagne à la clef. Vient le moment de la diffusion de celle du GFHM (la foule est en délire et se lève sous un tonnerre d’applaudissements !!!) et nous venons sur scène pour répondre à quelques questions. Christophe Moulin, guide FFCAM et animateur de la soirée, souligne la qualité de la réalisation (merci Vane ;)).

3ème jour (et toujours lever à 7h, on ne change pas ;)): Après quelques hésitations, la cordée Lara-Soso se reforme pour partir dans la voie du Don de l’Aigle. Une voie plus récente dans le secteur Féline au-dessus du lac, mais avec des longueurs en 6a/6a+ qui s’enchaînent et des pas obligatoires. “Ça va le faire !”. “On verra après la 1ère longueur et on pourra toujours réchapper sur maillon rapide”, se rassure-t-on !

En effet, on le constate très vite : les longueurs sont conti, exigeantes et les nombreuses traversées demandent du mental et beaucoup de concentration. Mais le rocher est magnifique avec de belles gouttes d’eau, des petits ressauts, des passages plus verticaux et soutenus. Chaque longueur est une petite victoire ! 

Arrivées au sommet, nous sommes hypercontentes de l’avoir sortie, sans accros ! 

On retrouve le groupe des Girls du CAF Grand Est qui a fait la voie de l’arête de la Patte de Chèvre qui nous donnera de bons tuyaux pour la redescente et des idées de voies pour le lendemain. Fin de la voie puis un “plouf” dans le lac pour la récup’.

Le beau rocher du Don de l’Aigle et  le GFHM & Girls CAF Grand-Est @GFHM

Maria et Elo partent quant à elles, dans La voie des Dalles, une magnifique voie historique qui part du fond des gorges. Elles patientent un peu (beaucoup) au pied de la voie le temps de laisser partir les autres cordées, puis se lancent à l’assaut des 9 longueurs. Ça déroule, mais dans la longueur en dièdre, juste après avoir clippé la 1ère dégaine, Elo nous fait une chute, façon tête en bas et retour à 2 cm du sol : “J’ai pas touché le sol ! Je repars ! ” dit-elle devant une Maria encore sous le choc.

Les dernières longueurs ne sont pas si faciles et la patine n’aide pas mais les filles donnent tout !! Les guides du groupe 05 leur laissent une sangle dans un crux. Mais, elles ne sont pas encore au bout de leur peine : la corde se coince dans la dernière longueur et Elo doit se sortir les bras pour une dernière remontée sur corde.

Nous nous retrouvons le soir au bar, pour l’apéro Spritz et le burger-frites bien mérités !

Nous poursuivons avec la soirée de projection de films. Un film sur la dernière expédition du GEAN au Népal, en compagnie d’un des participants et de leur encadrant. De belles images d’expéditions et une séquence riche en émotions à l’évocation de l’accident en octobre dernier. L’occasion d’en parler et de revenir sur les risques liés à la pratique de la montagne. 

Un autre film du projet d’ouverture la face Ouest des Drus par le GMHM (à une lettre près, nous aussi on peut le faire ;)), en compagnie du Caporal Léo Billon. Impressionnant ! Des machines !

Dernier jour déjà de notre escapade verdonesque, les bras et les épaules commencent à tirer et les doigts sont raides. Après avoir hésité un bref instant avec la voie Patatas Bravas (6c, A0), on décide finalement de partir sur la petite voie récente et bien équipée du Grand léchant mou. 

On mixe une nouvelle fois les cordées : ce sera Maria-Soso et Elo-Lara. 

Maria et Elo sont motivées à bloc pour passer en tête dans la longueur clef en 6a+. C’est beau ! Elles donneront tout et auront leur dose de grimpe pour les prochaines semaines.

Grimpeuses un jour, grimpeuses toujours  @GFHM

Nous terminons par notre maintenant traditionnel “plouf” d’après grimpe dans le lac de St Croix. Une douce musique latino se fait entendre sur la plage du lac, ce qui donne un bon goût de vacances à ce séjour. 

Mais voici déjà l’heure de se quitter, heureusement nous prolongerons cette ambiance en écoutant une playlist latino dans la voiture du retour. ¡Hasta la vista las chicas!

Un grand merci à FFCAM pour l’organisation de ce week-end de rassemblement des groupes jeunes.

Soso, Elo, Maria & Lara

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s