Sélections nouvelle promo, Aravis – 29/05/2021

Le réveil sonne à 6h du matin mais la majorité d’entre nous n’a pas dormi de la nuit ! La journée des sélections pour la nouvelle promotion du GFHM est arrivée !

Cette année, les candidates du GFHM vont partager la journée avec les candidate/s d’alpinisme 74 GAF, GAVI et GEA au col de la Colombière, au cœur des Aravis. 

Rendez-vous à 8h du matin au Chinaillon. Les anciennes promos du GFHM et du GAF sont déjà en place. Une centaine de candidats entre GFHM, GAF, GEA et GAVI ont été convoqués. A cause de la crise sanitaire, leurs arrivées ont été échelonnées entre 8h et 11h du matin.

Les candidats à l’écoute de l’organisation – © Lara Briñón

Les premiers entretiens avec les jurys commencent. Un peu d’attente pour certaines, du coup nous en profitons pour papoter et créer une petite salle d’attente au milieu du parking ! Un peu de thé chaud, du soleil et des nouvelles rencontres, l’attente pour les entretiens a été bien agréable !

Pendant que certains passent les entretiens, d’autres attaquent la randonnée chronométrée. Une promenade d’à peu près 600 mètres de dénivelé depuis le parking jusqu’au-dessus du col de la Colombière. Départ par binôme et pas nécessaire de courir et de faire le meilleur chrono ! Car nous ne sommes pas des traileurs mais des montagnards ! Montée en grosses, les sacs chargés avec le baudrier, les dégaines, le casque… Non, nous n’étions pas en mode “light” ! 

Randonnée chronométrée – © Cyrielle Gachet

Petite pause après la randonnée, et nous en profitons encore pour faire connaissance avec les autres candidats. La journée est bien lancée. Des sourires, des encouragements, des échanges, on dirait que le stress est déjà passé et maintenant nous profitons de la journée ensoleillée en montagne. 

Deuxième partie des sélections : nous sortons le matériel d’escalade et nous attaquons la partie d’évolution en corde tendue. Avec notre binôme nous nous préparons comme il faut : l’organisation du baudrier, la fixation des anneaux de buste, casque en place, et nous sommes partis ! Voilà le premier check : Le guide nous demande de faire un relais. Le caillou est adhérent et plein de lunules.

Nous posons notre relais pendant que le guide regarde minutieusement tous nos gestes: “Ta sangle est un peu juste pour ce caillou”, “Faut pas se vacher au maillon rapide!!!”, “Pourquoi tu sors le descendeur? Fais un demi-cab!”. Bon voilà, presque tout le monde a eu le droit à une petite remarque au relais. Mais les instructeurs et les guides vérifient le plus important: la sécurité.

Escalade en grosses dans les cannelures –  © Cyrielle Gachet

À l’arrivée du pied de la voie, les instructeurs nous indiquent la voie où nous allons grimper. Le caillou de la Colombière est adhérent et présente de belles cannelures. La grimpe en grosses tombe bien, il est facile de coincer nos chaussures d’alpi dans les cannelures. Les binômes se préparent au fur et à mesure qu’ils arrivent et puis c’est parti ! Nous devons tous grimper en tête, avec les grosses, et il faut enchaîner. Pas de “seeeeccc”!!! Mais nous sommes à l’aise : le secteur n’est pas dur et avec ce caillou nous arrivons à tenir même avec un doigt ! Les instructeurs au pied de la voie nous observent, et nous notent dans leur petit cahier.  L’important est d’enchaîner, le “style” lui est secondaire.

Quand notre binôme nous redescend, nous sommes contents, souriants, c’est fini ! Maintenant le meilleur moment est arrivé : trouver une terrasse pour une bière pendant que les juges délibèrent. 

Retour au Chinaillon. Les candidats du groupe espoir sont déjà en terrasse avec leur bière. Ça ne rigole pas les jeunes ! A mesure que nous arrivons, la terrasse se remplit de candidats. La serveuse toute curieuse nous demande ce qu’on a fait. Tout le monde est content, des sourires, des échanges de numéros, des bières, ça fait du bien !  Des candidats qui partent et d’autres qui arrivent. Des gens que tu avais déjà croisé ou pas encore vus dans la journée. Le stress a enfin disparu. Nous avons tous profité et partagé une journée en montagne. Et même si nous savons qu’on ne pouvait pas tous être sélectionnés dans les groupes, ça valait clairement le coup de passer la journée ici. Le choix n’était pas facile, 8 places pour 50 candidates pré sélectionnées… La délibération a été vraiment longue pour les juges !

Délibération du jury – © Mélanie Bene

Merci à tous les bénévoles et les guides pour l’organisation. C’était une belle journée de partage en montagne !

Maintenant c’est une nouvelle aventure pour les 8 filles sélectionnées. Des moments intenses, de partage, de connaissance, d’apprentissage dans l’immensité des belles montagnes à parcourir.

Bravo à tous et à toutes !   

Nouvelle promotion GFHM 2021-2023 (manque Sophie) – © Séverine Stemmer

                Adeline, Cyrielle, Lucille, Vanessa, Maria, Charlotte, Elodie et Sophie

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s