Weekend interpromo – 25 et 26/01/2020

Cette année le traditionnel week-end interpromo est programmé à la Dent Parrachée dans le massif de la Vanoise ! 14 filles surmotivées et pleines d’énergie de 4 promos GFHM différentes se sont retrouvées pour deux jours de ski de rando. Ski, couloir, échanges d’expérience et bonnes marrades étaient au programme ! Retour en images sur ces deux jours mémorables!

Préparatifs

Organiser un week-end à 14, ce n’est pas une mince affaire. Après tous les retours que nous avons eus sur le gardien et son refuge, ça promet ! De son côté, le gardien ne sera pas prêt non plus d’oublier notre venue… un groupe de 14 filles qui réserve une nuit au refuge, ça n’arrive pas tous les jours ! De la matière pour ses futurs one-man-show ?  Vous nous direz…

Deux jours avant le départ, les conversations WhatsApp s’animent autour de l’orga des covoits, des idées des courses et du matos. La météo changeante s’annonce, finalement, plutôt favorable. Ce qui entraîne une belle motivation, sortez vos piolets et vos frontales ! Pitou ne rate pas l’occasion de nous rappeler qu’un bon week-end GFHM est un week-end qui se finit souvent à la frontale :  « Vu les rallonges auxquelles on est habituées, je vais aller mettre la frontale à charger ! » Pitou dixit, 24/01/2020.

Nous nous arrangeons pour minimiser le nombre de voitures au départ de Grenoble, Chambéry, Chamonix et Lyon. Quatre voitures pour 14 filles, pas si mal! L’idée est de profiter du ski par petits groupes le samedi et de toutes se retrouver au refuge de la Dent Parrachée à la tombée de la nuit (avant si possible…), surtout qu’une surprise nous y attend!

Marie P. dans la montée vers le col de Labby – © GFHM

Samedi matin, 10h, Aussois 

La météo est bonne, le groupe de “grenobloises”, un bon échantillon des quatre promos GFHM, décide de prendre les remontées mécaniques pour profiter de faire une belle course au-dessus du refuge. Nous allégeons nos sacs à dos en laissant une partie des affaires au refuge, et c’est parti pour le col de Labby et une balade sur le glacier de la Mahure. 

« Le temps est bon,  
Le ciel est bleu,  
Nous n’avons rien à faire, 
rien que d’être heureux(ses)  
….»
Le col du Moine en arrière-plan – © GFHM

Bon, pas pour longtemps… Les nuages nous rattrapent au col de Labby. Pour cause d’une visibilité très médiocre et une neige plus que moyenne, nous écourtons la descente et bifurquons rapidement vers le col du Moine (côté Nord-Est). Un court passage technique en crampons/piolet nous attend à l’attaque du col, le reste se déroule sans grande difficulté et avec le sourire. 

Nous sommes toutes contentes de grimper dans la neige ! La motivation est d’autant plus grande que certaines de nos copines (Les Chamoniardes) nous font «Coucou» depuis le col, l’ayant fait en direct depuis le refuge (côté Sud-Ouest) ! Les retrouvailles sont pour bientôt! 

Marie J. et Faustine de la team “Chamoniarde” – © GFHM

A l’arrivée au col du Moine, la tombée de la nuit n’est plus très loin et l’apéro commence bientôt ! Grâce à une belle entraide, l’expérience et l’efficacité des anciennes, nous nous préparons à la descente en deux-deux. Pendant que les dernières arrivées enlèvent leurs crampons et rangent leurs piolets, les premières aident au rangement des peaux. Ce n’est clairement pas de la poudreuse qui nous attend pour ce retour au refuge, mais la neige dure se descend plutôt bien.  

Refuge de la Dent Parrachée – © Tanya Naville

Le dernier groupe a pris l’option de monter au refuge en ski de randonnée depuis Aussois sans les remontées mécaniques ! Une belle bambée ! On ne peut pas dire que la neige était vraiment démentielle mais le cadre est absolument magnifique!

A peine arrivée au refuge, c’est l’apéritif organisé par la team de Franck (le gardien), et le sauna qui viendront nous cueillir et lancer la soirée ! Nous sommes heureuses d’enfiler les crocs, de toutes nous retrouver et raconter nos aventures de la journée. Il y a même du ti’ punch à volonté sur la terrasse… Il faut noter que la team Salomon était aussi présente pour un week-end formation avalanche et freeride. Ambiance assurée!

Dimanche matin, Refuge de la Dent Parrachée

Malgré la météo peu favorable, nous sommes au petit dej à 7h. Topotage et finalisation des groupes à 8h, skis aux pieds et vérification DVA à 9h ! Trois groupes se sont formés suivant les envies de chacune. Il y a un groupe en direction du col du Moine, un groupe pour le col de Rosoire et un autre à l’attaque du couloir en Y de Roche Chevrière.

Deuxième jour, une belle énergie se dégage de cette équipe inter promos GFHM – © Chloé Bernard-Granger

Nous profitons d’un départ en douceur pour se mettre en jambe et discuter de retour d’expérience avec les filles des anciennes promos. Elles nous expliquent les réussites et les difficultés rencontrées lors de leurs expés précédentes. Cela va beaucoup nous aider pour nos futurs projets!

Clémence, Zoé et Tanya se dirigent vers le col du Moine d’un bon pas – © Tanya Naville

Clémence, Zoé et Tanya prennent le cap vers le Col du Moine, pendant que les autres se dirigent plus à l’ouest vers le Plan de la Gorma. Au niveau du Plan de Chardonneret, le groupe se sépare pour prendre leurs directions respectives : couloir en Y de Roche Chevrière (pour Marie J., Chloé, CriCri et Joana) et col de Rosoire (pour Marie P., Lara, Sev, Pitou, Gaëlle et Amel). Que ce soit l’un ou l’autre, la neige dure et la pente un peu raide obligent à sortir les crampons et finir à pied.  

Lara et Marie P. à l’arrivée du col de Rosoire – © GFHM
Amel, Pitou, Sev, Gaëlle, Faustine et Marie P. au col de Rosoire – © GFHM

Pas de grande difficulté pour la troupe qui arrive tranquillement au col du Rosoire, à part une neige franchement deg… La descente ne s’annonce pas des plus folles.

Pendant ce temps, la neige croutée commence à faire douter les filles qui se sont lancées à l’assaut du couloir en Y. Elles se font rattraper peu à peu par un manque de confiance en elles et décident de s’arrêter à la moitié pour une première tentative. 

Finalement, ça passe plutôt bien, elles s’attaquent donc à la deuxième montée ! Impossible d’imaginer rentrer sans avoir admiré la vue et profité de cette descente intégrale ! On ne lâche rien ! 🙂 Une partie des filles du col du Rosoire vont aussi se laisser tenter par le couloir!

Nous n’allons pas nous mentir, la qualité de la neige n’était franchement pas terrible.  Ça ne nous a pas empêché de passer un excellent week-end et de partager des bons moments! 

Longue vie au GFHM ! 

Et un grand grand merci à Sev, Amel, Line et Tanya, anciennes membres du GFHM, qui s’investissent et nous aident beaucoup pour faire vivre le groupe. Le GFHM serait bien différent sans votre motivation! 

Les filles des anciennes promos ! Un grand merci pour votre investissement et envie de partage ! – © Séverine Stemmer

Gaëlle avec Lara, Marie J., Zoé, Clémence, Marie P. et Faustine.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s