Les grenobloises dans le Dévoluy

Alors que je m’apprêtais à savourer tranquillement ma banane à 4h du matin, coup de téléphone :  Cri cri. Elle me demande si j’attends au bon Monoprix… Je lui réponds que je partais. C’est faux.
Juste le temps de jeter ma banane dans le fond de café, de mettre les lentilles et me voilà à pédaler en direction du centre. Supers copines (et Samuel !) attendaient et c’est donc avec 20 minutes de retard qu’on prend le départ.

Lire la suite de « Les grenobloises dans le Dévoluy »