Les grenobloises dans le Dévoluy

Alors que je m’apprêtais à savourer tranquillement ma banane à 4h du matin, coup de téléphone :  Cri cri. Elle me demande si j’attends au bon Monoprix… Je lui réponds que je partais. C’est faux.
Juste le temps de jeter ma banane dans le fond de café, de mettre les lentilles et me voilà à pédaler en direction du centre. Supers copines (et Samuel !) attendaient et c’est donc avec 20 minutes de retard qu’on prend le départ.

Malgré tout, au parking de bonne heure, on trace sans trop de visibilité mais passé la cabane pastorale le ciel nous dégage les plus belles vues.
DSC00871
On atteint vite le chorum après avoir admiré le cirque au loin, son contraste entre le Orange du rocher et le blanc de la neige!
aa7788b0-ee0b-4e23-a66d-aea84ff0fe52.jpg
DSC00895
Le chorums sont en excellentes conditions, neige couic et pas de passage en dry qui auraient pu nous donner du fil à retordre !
C’est donc un moment uniquement de plaisir sans stress qui nous permet de faire de multiples shooting photos !
8c17b2a4-4eda-4193-b355-9244f16b4ea8.jpg
Le seul bémol restant ces mains courantes installées pour une course, finalement non utilisées, et toujours pas retirées. Vraiment dommage de notre point de vue, car elles gâchaient la vue et les photos avec ! Nous avons donc résisté à notre folle envie d’avancer le travail de déséquipement !
Les séances photos furent tout de même ponctuées régulièrement  de « wahouu », de « dément » et autres « waaaaoooow » en tous genres !

 

aae386b4-2cbd-466b-8ab9-c6460f7d625e

 

Au sommet la vue est époustouflante avec, en prime, pour cacher les vallées une belle mer de nuages! Le vent sommital nous pousse à aller pique niquer plus bas après une jolie rencontre avec un couple très sympathique !

dsc00965.jpg

Une petite désescalade sur l’arête nous motive à rester concentrées (on ne veut paaaas utiliser les mains courantes! ;p ) pour accéder à la descente de la voie normale.
2d9ff52c-886e-460d-9386-9caabe44c361.jpg
Une petite portion à 40 degrés en neige croûtée sur fond dur me laisse exprimer mon plus grand ski (le dérapage) alors que les filles et Samuel arrivent à négocier quelques virages !
dsc06679.jpg
Une descente 100% plaisir s’en suit, la panse pleine pour rejoindre la voiture.
98317cf6-cb6f-42c6-9b14-173be3422917.jpg
Y a des réveils brutaux qui piquent mais des journées mémorables avec les copines qui nous rappellent pourquoi on se lève. Et pourquoi on a qu’une hâte : recommencer !
Cha (avec Cricri, Jojo, Sev)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s