Le GFHM et les Cobayes à la Grande Glière

Et voilà notre dernier week-end officiel en tant que GFHM vient de se terminer !

Autant ce stage nous aura demandé plus de travail de préparation en amont et pendant les deux jours, autant une fois le week-end passé, nous avons décidé de laisser bosser les « Cobayes » pour le compte rendu… Les quoi ? Oui, oui, les Cobayes !!!

Ce sont des nanas volontaires (ou insensées) qui ont accepté de s’encorder au bout de notre corde pour qu’on les emmène en montagne pendant un week-end. Deux journées, sous l’œil de Seb Escande et Amel Gendron pour que l’on passe notre diplôme d’initiateur alpi ! 🙂 Je suspecte qu’elles n’ont pas trop fait gaffe à ce à quoi elles s’engageaient 😉 On leur avait vendu un week-end tranquille, on y croyait presque, on avait juste oublié les plans escandiens 😉

Un grand merci à Anne, Christine, Claire, Elin, Kelly et Mathilde, nos « cobayes » du week-end 😉 En espérant que cette sortie sera suivie d’encore plein de belles virées en montagne…

Et voilà leur retour. Merci à la belle plume de Mathilde et à sa collègue pour sa question qui nous a valu ce récit !


L’arête sud de la Glière racontée à ma collègue de boulot lundi matin

– Et toi, tu as fait quoi ce weekend ?

– Moi j’étais cobaye !

– Euh… cobaye ???

–  Oui, alors je t’explique l’affaire ! Dans la région, il y a le GFHM, un groupe des nanas hyper sympas qui font de la montagne, et qui validaient leur niveau initiateur alpinisme. Elles avaient donc besoin de cobayes à emmener crapahuter dans la montagne. Elles nous ont donc amenées en Vanoise, accompagnées d’un guide et d’une encadrante, quand je dis « elles », il y avait aussi un « gars », mais il s’est vite rendu compte que le féminin l’emporterait cette fois ci !

On se retrouve pour le briefing au café, mais il ne faut pas trainer, c’est la fête au village et le troupeau de vaches va bientôt bloquer la route. On repart pour le parking, on croise les badauds en costumes d’époques, les calèches, c’est un peu folklo Pralo !

DSCN5946

Au parking, briefing sac, on s’allège car le programme s’annonce costaud ! Chaque gramme gagné, c’est de la fatigue en moins ! Nous voilà donc partis à 14 sur les chemins de la montée au refuge du col de la Vanoise.

On monte tranquillement, on mange un bout au refuge, puis en route pour l’école de glace sur le glacier de la Rechasse. Après une heure et demie de montée, on chausse les crampons, les cobayes sont plus ou moins inexpérimentés et les initiatrices nous coachent, comment monter, comment descendre, comment progresser en sécurité ! Attention on écarte bien les pieds pour ne pas se faire de croche-patte !

Le glacier c’est beau, une mer de glace grise, striée, hyper graphique, avec un énorme trou, presque un canyon ! Mais il fait vite froid, après quelques exercices, tout le monde a bien compris le cramponnage, on est prêtes pour le lendemain !

 

Un bon repas au refuge, un coucher de soleil sur la Grande Casse à couper le souffle, et une grosse nuit de sommeil. Enfin, une nuit mouvementée par les rêves de Thomas qui parle en dormant et qui nous a bien fait rigoler, merci pour le fou-rire Chloé !

 

 

Réveil 4h30, départ 5h30 dans la nuit, on attaque la moraine, puis une montée raide en pierrier pas facile, on s’encorde au cas où ! Arrivées au col des Schistes, la course d’arête commence. C’est pas évident la grimpe « en grosses » comme elles disent ! Mais nos initiatrices assurent au sens propre comme au figuré, les cordées progressent sur l’arête dans des gros blocs pas toujours homogènes. Les cobayes s’en sortent aussi très bien. La troupe arrive sur le glacier de la Grande Glière, objectif final en vue : l’arête sud de la Grande Glière nous fait face. C’est beau mais il reste encore un peu de chemin. Le soleil arrive doucement, c’est le moment de cramponner et de mettre en application les techniques vues la veille. Petite montée ardue au col de la Glière et l’ascension de l’arête finale débute. C’est plus aérien, le caillou devient meilleur et parfois bien vertical, c’est impressionnant. La vue sur les glaciers de la Vanoise est juste top !

 

 

Les cordées progressent à leur rythme, sous l’œil du guide, les initiatrices font des anneaux de corde, défont des anneaux de corde, gèrent l’itinéraire, assurent les cobayes pour que tout le monde progresse en sécurité.

Trois cordées iront jusqu’au sommet ! Celle de Séverine, celle de Thomas, et celle menée par Elsa malgré un poignet en vrac ! Les warriors !

IMG_20180923_122448_1

Les trois autres s’arrêtent à la Vierge un peu en dessous, c’est déjà super bien, il est presque midi, les cobayes sont cuits, et il faut garder des forces pour la descente ! A ce moment-là, on ne sait pas encore que ça va être vraiment long !

La descente de l’arête en désescalade se fait finalement bien malgré les appréhensions de certaines. Puis la descente du col de la Glière un peu délicate dans la boue/gravier sur glace. On cramponne pour arriver sur le glacier rive gauche où notre guide nous a préparé une variante de descente qui évite la partie en glace très raide. Mais l’itinéraire bis n’est pas si facile et les cordées progressent doucement sur l’assurage sur « friends ». Bien joué Jojo pour le déséquipement, une pensée pour ton papa ! On met du temps pour rejoindre la fin du glacier, les jambes commencent à fatiguer ! Une pause pique-nique en attendant les derniers et c’est reparti pour le reste de la descente dans les vires et pierriers. Il faut rester vigilant, il reste quelques passages expo avant de retrouver le chemin de la montée au refuge. Les derniers arrivent vers 18h45 à la voiture ! Ouf, une bonne grosse journée de presque 13h !!! On est HS, on a faim, mais MERCI la team GFHM !!! On repart pour le debrief avec une bière bien méritée et un burger pour Amel ! La pluie arrive juste pour valider la réputation de notre guide, Seb ! C’est l’heure de rentrer.

– Et pourquoi tu fais ça le weekend, t’es une grande malade ?

– Tu rigoles, c’était un super weekend, bon OK j’ai des courbatures de dingue aujourd’hui et monter les marches du bureau me demande un effort de dingue. Mais je me suis dépassée, j’ai partagé de supers moments avec ma coach Cricri, j’ai découvert plein de techniques de montagne, rencontré plein de filles géniales, et je m’en suis mis plein les yeux, que demander de plus !!!


Et vus les encouragements de ces femmes qui ont partagé avec nous ce week-end, le GFHM a encore une longue vie. Merci Elin pour tes mots.

« C’est sacrément chouette, de voire un groupe, comme celui du GFHM, soutenu et porté par des passionnés de montagne et qui promeut (à mes yeux) la transmission et le partage au féminin.
En participant à la dernière sortie officielle du GFHM en tant que cobaye pour valider leur statut d’initiatrice, j’ai pu voir l’accomplissement de deux années d’évolution au sein de ce groupe. Et j’ai vu, des femmes joyeuses, généreuses, courageuses et fortes (dans le sens plutôt combattante que grassouillette) !
Une telle initiative, doit perdurer pour continuer à nous inspirer et appuyer notre indépendance.

Bravo à toutes celles qui ont évolué au sein de ce groupe et à celles qui permettent au groupe d’exister.

Keep Going ! »


Et de notre côté, on ne peut pas laisser ce dernier CR sans remercier Amel, Line et Tanya qui permettent à ce groupe de vivre. Merci à vous les filles pour votre implication pour le GFHM !!! Merci également au CR Auvergne Rhone Alpes de la FFCAM.

Et merci aussi à nos trois guides, Marion, Maxime et Seb qui nous ont encadrées durant ces deux années.

Sev (avec Chloé, Christine, Elsa et Joana)

 

(c) GFHM, Amel , Christine, Cricri, Elsa, Joana, Seb Escande et Sev pour l’ensemble des photos

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s