Stage Alpinisme Estival

Nous voilà parties pour notre dernière aventure au sein du GFHM. Deux ans d’aventures et d’apprentissages qui finissent ce week-end chez la reine Meije. Bon, pas exactement, puisqu’on ira chez le voisin : le Râteau, par sa belle arête NE.

Petite anecdote du we : On nous a proposé de tester de  nouvelles barres de céréales « So chèvre », des barres donc au lait de chèvre. On en profite pour dire qu’elles sont très savoureuses et bien nourrissantes !

cr-we-rateau-1.jpg

Bref, c’est peut être pour cela qu’en montant au Promontoire, au moment de doubler un groupe de mecs, notre guide Max reçoit ce joli commentaire : « Ha tiens, voilà le berger ! ». Et oui les amis, les 7 gfhmiennes venaient de se faire traiter de chèvres… Primo : les chèvres ont la chance d’être en montagne plus souvent que nous, et secundo, Max n’a pas trop le style d’un berger…

CR we rateau 3CR we rateau 2

Bref, arrivées au refuge, Ingrid du Promontoire nous embauche. La mission : sauver de la mort dix Kilos de poireaux. Sans oublier le passage en revue de Fredi qui contrôle notre état de forme suite à notre mésaventure de la semaine précédente. Il y a trois jours, nous avons tenté la traversée de la Meije à 4, mais prise par l’orage au niveau de la brèche Zsigmondy et avec une corde sectionnée, nous avons du improviser un bivouac… Au refuge, ils étaient bien inquiets … Heureusement, tout va bien qui finit bien !

Après les poireaux et les siestes, on prépare la course pour le lendemain. On part à quelle heure ?, qui s’encorde avec qui ? qui a le fromage et le chocolat gingembre-citron ? Pour cette dernière course Max nous laisse en autonomie absolue.

cr-we-rateau-4.jpg
© Maxime Fiorani

Départ à 5h du Promontoire pour la brèche de la Meije. La cordée qui nous précède s’est réveillée « en mode bowling » et ils s’amusent à nous balancer des cailloux dans la montée à la brèche.

CR we rateau 5

Il n’y a pas que le glacier carré qui parpine, en ce moment ! Mais, heureusement, ils sont encore un peu endormis et n’arrivent pas à nous toucher. On double les joueurs de pétanque, on atteint la brèche, on passe la rimaye et on prend pied sur le glacier de la Meije.

 

On traverse le glacier sous le soleil qui commence à chauffer bien fort et on attaque le petit éperon en glace. C’est Cricri qui broche pour toute l’équipe.

CR we rateau 8

Petit passage qui grimpe dans une fissure (ancienne corde fixe remplacée par Max), pour atteindre le fil de l’arête.

CR we rateau 9

On se met en mode arête et là ça file, ça déroule, ça vole !! On dirait que ça fait deux ans qu’on entend : « vous êtes trop lentes ! ». Et biiiim, voilà, les chèvres seraient lentes à nos cotés !! Il semble que l’on ait trouvé l’efficacité après ces deux ans de formation 🙂

CR we rateau 11
© Maxime Fiorani

CR we rateau 10

 

On atteint le sommet dans le timing prévu. Petit casse croûte, photo au sommet et on attaque la descente. Plutôt longue, très longue cette descente !!! D’abord une descente en neige, ensuite une désescalade en rocher suivi par un rappel pour atteindre le glacier de la selle.

Petit arrêt technique aux lacs célestes du glacier puis petite pause au refuge de la Selle pour remplir nos gourdes avant de finir la desceeeeeeeeeente par le vallon de la Selle. Merci à Noémie pour ton accueil et le petit mot sur ton site ! 😉

CR we rateau 15
© Noémie Dagan

Arrivées à St Christophe en Oisans, manip voiture puis pause pizza à Bourg d’Oisans avec le débriefing du week-end et de ces deux années passées ensemble. Deux ans remplis d’expériences, d’apprentissages, de vécus inoubliables, de sourires, de pleurs (très peu…) et d’amitié. Montagne aussi, bien sûr, mais le GFHM c’est surtout de l’humanité et du partage.

CR we rateau 16
© Maxime Fiorani

La suite, le week-end du 22-23 septembre ! On espère valider l’initiateur alpinisme ! 🙂

 

Jojo (avec Cha, Chloé, Cin, Cricri et Sev)

© GFHM pour l’ensemble des autres photos

Vraisemblable première printanière du tour de la Meije à l’envers en snowplaks !

Avant dernier weekend avec le GFHM avant de passer la main à une nouvelle promo ! (Sélection à l’automne 2018)
Cette fois ci, on voulait travailler le cheminement glaciaire, la neige et le mixte. On avait de belles ambitions de Meije orientale, de Râteau Sud est avec descente nord est puis par les Enfetchores… Mais on a vite compris qu’on avait une mission snowplakienne de traçage d’itinéraire d’accès pour les malheureux piétons voués à un brassage infâme…

Bref, les conditions de neige étant ce qu’elles étaient, on a revu le programme à la baisse et fait découvrir aux savoyardes et corse du groupe le tour de la Meije en raquette. Rien de technique, mais les conditions de neige délicates, en particulier à la brèche de la Meije et au col du Pavé, ont été un bon exercice, et puis maintenant que les repérages sont faits, on reviendra pour les projets quand les conditions seront meilleures!!

J1 : montée au refuge de l’Aigle par le glacier du Tabuchet
Belles éclaircies, puis nuageux, puis gros brouillard sur le glacier, puis beau temps pour l’atelier mouflage sur la terrasse du refuge. Pluie en soirée

J2 : Tête des Corridors, Serret du Savon, traversée sous la face Nord de la Meije, brèche de la Meije, refuge du Promontoire
Grand beau, léger vent du nord. Le ciel s’ennuage franchement l’aprem.

En cours d'ascension

GFHM_Ecrins Meije(12)

J3 : Col du Pavé en traversée W->E, descente sur Villar d’Arène
Grand beau au lever du jour, devenant rapidement nuageux (fort vent du sud en altitude).

Super accueils aussi bien à l’Aigle qu’au Promontoire!

 

Christine

Apprenties encadrantes

Suite à notre très bonne expérience de l’an dernier (Grand Parcours La Bérarde 2017), nous avons re-signé sans hésiter pour cette année…

Nous étions trois présentes pour co-encadrer sur le Grand Parcours de la Bérarde le week-end dernier : Christine, Joana et Sev.

Vaste programme suivant les groupes sur le rocher ou sur la neige…
Des débutants aux plus confirmés, un grand nombre de thèmes différents et variés a pu être abordé : contenu d’un sac, règles de vie en refuge, gestion d’un secours, confection de relais, pose de coinceurs, grimpe en grosses, premières grandes voies, assurage d’un leader ou d’un second, descente en rappel; ou encore réglage des crampons, techniques de cramponnage, confection d’anneaux de buste, gestion d’un encordement suivant les situations, arrêt de chute en neige, confection d’un corps mort, mouflage, remontée sur corde …

dscn5666.jpg

dsc02902.jpg

 

dsc07247.jpg

Certains chanceux ont pu bénéficier d’une intervention de Pierre-Henry, chef du secteur et garde du Parc National des Ecrins le samedi soir au refuge du Châtelleret, voire même dimanche lors de la descente.

 

La météo nous a bien joué des tours en nous accueillant avec une belle averse dès midi samedi, mais même si elle nous a forcé à fuir le rocher mouillé, elle ne nous a pas empêchés de faire des exercices dans la neige (mouillés pour mouillés ;)) ou de revoir les manip’ au sec au refuge. Le soleil a d’autant plus été apprécié le dimanche!

Toujours un plaisir de transmettre nos connaissances à des stagiaires bien motivés et merci aux encadrants avec qui nous avons partagé ce week-end.

Merci aux gardiens de refuges pour leur accueil, et particulièrement au Chalet CAF de la Bérarde et au Refuge du Châtelleret où nous étions.

Le prochain Grand Parcours sera à Chamonix les 23 et 24 juin et nous serons quatre présentes pour encadrer !

Sev (avec Christine et Joana)

 

©GFHM pour l’ensemble des photos !

Les déesses de l’Olympe s’aMusent

26 Août 2017: Couloir de la lauze.

C’est notre dernier WE de la saison, la fin de notre première année au GFHM…

Dans le couloir pierreux qui descend du Dôme de la Lauze vers le refuge de la Selle, les discussions vont bon train, comme à notre habitude. Aujourd’hui, il est question de notre expé.
Quand partir ? Qui rêve d’aller où ? Nous sommes bien loin d’être fixées !
Seb, notre guide lors de ce week-end, lance à la volée que le Mont Olympe, c’est carrément classe à skier… et qu’il connait très bien le gardien du refuge de là-haut !

IMG_Grece_01

Ça n’est pas tombé dans l’oreille de sourdes !! 😉


7 Avril 2018 : Aéroport de Lyon.

 

 

Notre périple Grec vient de se terminer.
Bye bye feta, tartes aux épinards, olives, tzatziki, montagnes mystérieuses et superbes tours de conglomérat…
Avec une pointe de nostalgie, les images, encore fraîches, se bousculent dans nos têtes !
Il faut dire qu’on en a vu de belles choses au cours de cette aventure multiple…

Les collines ventées et mystérieuses de KEOAX, avec la petite hutte militaire, refuge d’un soir, rien que pour nous… Un curieux mélange entre la douceur des courbes du paysage et la rudesse du climat…

IMG_Grece_04

IMG_Grece_05

 

Ce sera notre premier « but » grec, qui se termine sur les rives de la mer Égée par une baignade, pour les plus courageuses, et une petite sieste pour les autres !!

 

 

Puis c’est l’expédition au Mont Olympe… que nous avons entre-aperçu au loin depuis Litochoro !

p1020623.jpg

La montée au refuge entre les pins de Bosnie et avec vue sur mer…

IMG_0633

L’arrivée venteuse sur la crête de Skurta et les premiers coups d’œil sur le mythique Mytikas.
La crête est sculptée par le vent, et marbrée du jaune orangé du sable apporté par le sirocco.

Tout est  vraiment magnifique !

 

 

Puis c’est l’arrivée sur le plateau des Muses. Le sommet semble si proche….

 

 

Le refuge de Mike… L’expédition aux toilettes…

 

 

La tempête… La soirée avec les grenoblois… Et le lever de soleil sur la mer…

 

 

Le créneau météo est juste parfait pour notre ascension ! Hélas, c’est la nivologie du couloir final qui est capricieuse…

 

 

Nous renonçons au majestueux sommet pour nous rabattre sur un de ses petits voisins : le Tumba.

p1010649.jpg

Puis poursuivons notre journée avec, au choix :

  • le grand tour de la cuvette du refuge… pour une partie de ski et de fous rires!
    IMG_3347

 

  • le sommet du Prophet Elias et sa petite arrête rocheuse… pour une séance photos face à la mer !!

P1010663

  • la belle pente sous la barre du Stefani Peak, pour de grandes courbes en neige de printemps.

Le troisième jour, la redescente sur Priona se fait sous la menace de Zeus et le couloir reste de marbre à nos rêves de neige de velours.

IMG_3414

Dernière tentative de ski au Christakis : changement de décors, nous retrouvons une vallée alpine.

Les images défilent dans nos têtes : Lefteris et son repas gargantuesque…

20180401_080904

La vallée blanche locale et ses chamois…

img_3436.jpg

Puis, de nouveau, le brouillard et le froid…

 

 

Les Dieux de l’Olympe semblent vouloir garder le mystère de leurs montagnes!

cfb2317b-b2ec-4203-8ad3-5c5c03316f9c

 

Nous mettons donc le cap sur les Météores, prêtes à troquer nos skis contre nos chaussons.

 

 

Nous les redoutions, et nous les avons tant aimées…  Ces incroyables tours sorties de nulle part, offrant leurs flancs aux aventureux grimpeurs et ouvrant leurs monastères au flot de touristes venu des quatre coins du monde…

 

 

 

 

 

 

 

 

Un air de vacances flotte encore : la grimpe, les balades, les apéros coucher de soleil, les petits repas, le plaisir de partager de bons moments avec les copines…

 

 

 

 

Enfin c’est le retour à Litochoro… au moment de Pâques…
Les processions et les chants viennent clôturer notre séjour en Grèce.

Une chose est sûre : on y reviendra !!

 

 

Cin (avec Charlotte, Chloé, Cricri, Elsa et Sev) Avec une pensée pour Jojo qui n’a pu être des nôtres…

©GFHM pour l’ensemble des photos !

Trois jours de ski-alpi dans le Massif du Mont Blanc

On partait quand même avec de sacrés handicaps pour ce weekend : pas d’Elsa pour sociabiliser avec tout le refuge, de Cin pour nous apprendre à faire un sac, de Chacha pour nous entraîner avec son rire communicatif. Et puis on avait un tel créneau de beau temps que ça en paraissait louche, normalement les raids à skis GFHM ça démarre sous la pluie !
Au final, même si les copines nous ont bien manqué, que Marion nous a confirmé que “oui, parfois, la vie est dure” (quand on se débattait avec les cordes), on a passé un super weekend !

Lire la suite de « Trois jours de ski-alpi dans le Massif du Mont Blanc »

Week-end Alpi Hivernal

Comme le veut la tradition pour les stages GFHM, le week-end approche et la prévision météo n’est pas de notre côté… on se prépare donc pour un changement de plan de dernière minute au style Seb Escande, mais finalement on arrive à rester à peu près sur le plan prévu initialement. Le terrain de jeu de ce we, sera pour samedi à Casserousse et dimanche au Gerbier.

Lire la suite de « Week-end Alpi Hivernal »

Les ragazze du GFHM en Italie – Neve, Vento, Piastra

Janvier 2018 : l’heure des bonnes résolutions a sonné, il est grand temps de prendre RDV avec notre guide-expert ANENA : Seb Escande pour une formation « nivologie – faire sa trace ».
Les conditions météo du début d’hiver ont été bien capricieuses et ça ne semble pas vouloir s’arrêter ! 1 m de neige prévu en Maurienne, avec de la pluie au dessus de 2000m… Conditions compliquées pour une telle formation.
L’autre côté du tunnel paraît moins perturbé : 20 cm de neige annoncés pour le samedi et un grand ciel bleu prévu pour dimanche, seul le vent devrait venir jouer les trouble-fêtes. Ni une, ni deux, la décision est prise : on met le cap sur l’Italie !
C’est parti les ragazza, en avant les pasta !

Lire la suite de « Les ragazze du GFHM en Italie – Neve, Vento, Piastra »

Aiguilles Dorées… Il était une Fois un Périple fantastique en terre helvétique

J’aimerais que les histoires du GFHM se déroulent comme des contes de fées… dans des pays fort-fort lointains aux contrées sauvages, des princesses guerrières partent vivre des aventures extraordinaires, elles combattent les intempéries, gravissent des murailles de rochers, s’entraident et atteignent leurs buts pour une magnifique happy-end !

Sauf que ça, c’est dans les livres…

Lire la suite de « Aiguilles Dorées… Il était une Fois un Périple fantastique en terre helvétique »