Week-end alpinisme estival, Vanoise, Savoie – 21-22/09/2019

Ce week-end nous embarquons pour la Maurienne, les 8 filles du GFHM et les guides Sébastien et Maxime. Après les derniers weekends de formation avec des effectifs réduits, voilà toute l’équipe au complet et la motivation au top !

Samedi 21 septembre

7h, Refuge de l’Orgère. L’efficacité doit être de mise, la journée va être longue. Seb et Max ont sorti de leur chapeau une belle voie insolite dans la face ouest de l’Aiguille Doran. Une jolie voie montagne, aux longueurs de 40 à 50 m qui rejoignent une arête aérienne.

Nous discutons rapidement autour d’un café du plan de match de la journée… Mais c’est aussi le moment de rencontrer les deux nouvelles Gaëlle et Marie P. qui intègrent le GFHM suite au départ d’Adeline et Charlotte. La météo décide encore de nous jouer quelques tours, dimanche ne s’annonce pas des meilleurs… Aussi donnez le maximum aujourd’hui !

Suite aux choix des cordées pour la journée et un point matos, nous préparons efficacement nos sacs et attaquons sans tarder les deux heures d’approche pour atteindre le pied de la voie en face ouest. Un léger vent froid et les vautours augurent d’une belle ascension ! Nous nous élançons chacune notre tour dans la première longueur de 53 m ! Allez courage !

La suite déroule bien et Seb ne cesse de nous promettre le soleil au relais suivant… Qu’on ne trouvera qu’au 5ème relais ! Chaque longueur est singulière et intéressante pour la pose de protections. Seb et Max nous rappellent d’être vigilantes quant à la qualité du rocher, bien que très bon il est encore délicat par endroits dû à la faible fréquentation de la voie. Nous sommes également attentives à l’adhérence des chaussons, une petite zipette sur un passage lichéneux peut vite arriver.  Max, très poétique ce weekend, en profite pour nous expliquer que les lichens ne sont pas des plantes mais le fruit d’une symbiose entre un champignon et une algue. Merveille de la nature. 

Aux relais, surtout pour nos deux nouvelles, c’est l’occasion de retravailler la rapidité des manips grâce aux précieux conseils des guides et des « anciennes ». 

Après 8 jolies longueurs, la voie retrouve l’arête qui s’effile, nous progressons en corde tendue. Sachez que nous serons en retard pour la soupe ! Un rappel de 30m puis une courte désescalade aérienne nous maintiennent en alerte. La fatigue commence à se faire sentir. Un nouveau rappel de 20m, une petite traversée en corde tendue mènent à un long rappel de 50m. Seb en éclaireur nous installe une main courante pour accéder à la sente finale.

Ne reste plus qu’à descendre jusqu’au refuge et malgré l’efficacité, à 10 tout prend plus de temps, nous finissons à la frontale mais dans la très bonne humeur ! Bel accueil au refuge malgré notre retard pour la soupe ! Merci à l’équipe.

Marie P., Lara et Clémence dans le deuxième rappel – © Maxime Fiorani

Dimanche 22 septembre :

La veille, au repas, Seb et Max ont fait un point météo et l’idée originale du Râteau d’Aussois, Arête S. est confirmée. Le dimanche matin à 7h30 la météo reste mitigée mais des échappatoires dans la voie sont possibles, nous partons donc confiantes. L’approche est longue pour accéder au pied de la traversée, Il faut compter environ 3h avec une dernière partie délicate dans des pentes herbeuses bien raides. Grâce aux conseils avisés de Seb, nous avons toutes une paire de mini crampons 6 pointes dans le sac en cas de terrain humide, rien de plus adapté dans ce terrain à Chamois. Les pentes sont exposées, nous sommes toutes bien concentrées pour franchir ce dernier passage avant le début de la voie.

Aucun équipement n’est en place et l’arête large permet des départs simultanés. Avec une météo moins belle que la veille il faut redoubler d’efficacité. Nous grignotons rapidement, enfilons nos baudriers et c’est parti! Nous papoterons plus tard. 

Gendarmes, dièdres, dalles, fissures, cette traversée nous offre de belles occasions de travailler les manips d’encordement, la pose de protections et la construction de relais. Un itinéraire en TA très formateur, ou nous apprenons aussi que plus un becquet est attirant, plus il faut s’en méfier ! Puis, les quelques passages plus grimpants sont lieu d’expression des styles de chacune. Nous nous régalons.

Faustine dans un beau passage aérien – © Maxime Fiorani

Arrivés à la brèche il est déjà tard, l’échappatoire semble finalement plus compliqué que de terminer la course. Surtout que du sommet la descente s’effectue par la voie normale du Râteau d’Aussois, un sentier. La météo tient bon et nous aussi, nous finirons donc au sommet !

Il nous reste un court passage dans des blocs instables, puis, une belle longueur verticale en 5a qui se protège parfaitement avant d’arriver au sommet. Nous prenons le temps pour quelques accolades, heureuses d’avoir partagées cette belle course. Cependant, l’heure n’est pas aux longs blabla, nous rangeons rapidement le matériel et enchaînons la descente, la voiture n’est pas encore là… Et le tiramisu de Lara nous attend !

Le plan chocolat chaud au refuge à regarder la pluie tomber avec les topos de notre expédition finale aura été bien loin aujourd’hui ! Oui oui Seb avait tout prévu pour ce dimanche prévu pluvieux, topos, cartes, …

Descente dans la brume depuis le sommet du Râteau d’Aussois – © Maxime Fiorani

En sommes, deux superbes voies, insolites et sauvages, dans un lieu méconnu de tous… Enfin presque !

Un groupe super motivé et une très belle intégration de la part des guides et des 6 filles déjà en place, pour Gaëlle et Marie P.

Toute l’équipe au complet ! – © Maxime Fiorani

Un grand merci à Max et Seb, les guides super pédagogues, de nous avoir proposé ces deux belles courses hors des sentiers battus !

Marie P. et Gaëlle, avec Clémence, Faustine, Lara, Marie J., Marion et Zoé.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s