Stage Alpinisme Estival

Nous voilà parties pour notre dernière aventure au sein du GFHM. Deux ans d’aventures et d’apprentissages qui finissent ce week-end chez la reine Meije. Bon, pas exactement, puisqu’on ira chez le voisin : le Râteau, par sa belle arête NE.

Petite anecdote du we : On nous a proposé de tester de  nouvelles barres de céréales « So chèvre », des barres donc au lait de chèvre. On en profite pour dire qu’elles sont très savoureuses et bien nourrissantes !

cr-we-rateau-1.jpg

Bref, c’est peut être pour cela qu’en montant au Promontoire, au moment de doubler un groupe de mecs, notre guide Max reçoit ce joli commentaire : « Ha tiens, voilà le berger ! ». Et oui les amis, les 7 gfhmiennes venaient de se faire traiter de chèvres… Primo : les chèvres ont la chance d’être en montagne plus souvent que nous, et secundo, Max n’a pas trop le style d’un berger…

CR we rateau 3CR we rateau 2

Bref, arrivées au refuge, Ingrid du Promontoire nous embauche. La mission : sauver de la mort dix Kilos de poireaux. Sans oublier le passage en revue de Fredi qui contrôle notre état de forme suite à notre mésaventure de la semaine précédente. Il y a trois jours, nous avons tenté la traversée de la Meije à 4, mais prise par l’orage au niveau de la brèche Zsigmondy et avec une corde sectionnée, nous avons du improviser un bivouac… Au refuge, ils étaient bien inquiets … Heureusement, tout va bien qui finit bien !

Après les poireaux et les siestes, on prépare la course pour le lendemain. On part à quelle heure ?, qui s’encorde avec qui ? qui a le fromage et le chocolat gingembre-citron ? Pour cette dernière course Max nous laisse en autonomie absolue.

cr-we-rateau-4.jpg
© Maxime Fiorani

Départ à 5h du Promontoire pour la brèche de la Meije. La cordée qui nous précède s’est réveillée « en mode bowling » et ils s’amusent à nous balancer des cailloux dans la montée à la brèche.

CR we rateau 5

Il n’y a pas que le glacier carré qui parpine, en ce moment ! Mais, heureusement, ils sont encore un peu endormis et n’arrivent pas à nous toucher. On double les joueurs de pétanque, on atteint la brèche, on passe la rimaye et on prend pied sur le glacier de la Meije.

 

On traverse le glacier sous le soleil qui commence à chauffer bien fort et on attaque le petit éperon en glace. C’est Cricri qui broche pour toute l’équipe.

CR we rateau 8

Petit passage qui grimpe dans une fissure (ancienne corde fixe remplacée par Max), pour atteindre le fil de l’arête.

CR we rateau 9

On se met en mode arête et là ça file, ça déroule, ça vole !! On dirait que ça fait deux ans qu’on entend : « vous êtes trop lentes ! ». Et biiiim, voilà, les chèvres seraient lentes à nos cotés !! Il semble que l’on ait trouvé l’efficacité après ces deux ans de formation 🙂

CR we rateau 11
© Maxime Fiorani

CR we rateau 10

 

On atteint le sommet dans le timing prévu. Petit casse croûte, photo au sommet et on attaque la descente. Plutôt longue, très longue cette descente !!! D’abord une descente en neige, ensuite une désescalade en rocher suivi par un rappel pour atteindre le glacier de la selle.

Petit arrêt technique aux lacs célestes du glacier puis petite pause au refuge de la Selle pour remplir nos gourdes avant de finir la desceeeeeeeeeente par le vallon de la Selle. Merci à Noémie pour ton accueil et le petit mot sur ton site ! 😉

CR we rateau 15
© Noémie Dagan

Arrivées à St Christophe en Oisans, manip voiture puis pause pizza à Bourg d’Oisans avec le débriefing du week-end et de ces deux années passées ensemble. Deux ans remplis d’expériences, d’apprentissages, de vécus inoubliables, de sourires, de pleurs (très peu…) et d’amitié. Montagne aussi, bien sûr, mais le GFHM c’est surtout de l’humanité et du partage.

CR we rateau 16
© Maxime Fiorani

La suite, le week-end du 22-23 septembre ! On espère valider l’initiateur alpinisme ! 🙂

 

Jojo (avec Cha, Chloé, Cin, Cricri et Sev)

© GFHM pour l’ensemble des autres photos

Vraisemblable première printanière du tour de la Meije à l’envers en snowplaks !

Avant dernier weekend avec le GFHM avant de passer la main à une nouvelle promo ! (Sélection à l’automne 2018)
Cette fois ci, on voulait travailler le cheminement glaciaire, la neige et le mixte. On avait de belles ambitions de Meije orientale, de Râteau Sud est avec descente nord est puis par les Enfetchores… Mais on a vite compris qu’on avait une mission snowplakienne de traçage d’itinéraire d’accès pour les malheureux piétons voués à un brassage infâme…

Bref, les conditions de neige étant ce qu’elles étaient, on a revu le programme à la baisse et fait découvrir aux savoyardes et corse du groupe le tour de la Meije en raquette. Rien de technique, mais les conditions de neige délicates, en particulier à la brèche de la Meije et au col du Pavé, ont été un bon exercice, et puis maintenant que les repérages sont faits, on reviendra pour les projets quand les conditions seront meilleures!!

J1 : montée au refuge de l’Aigle par le glacier du Tabuchet
Belles éclaircies, puis nuageux, puis gros brouillard sur le glacier, puis beau temps pour l’atelier mouflage sur la terrasse du refuge. Pluie en soirée

J2 : Tête des Corridors, Serret du Savon, traversée sous la face Nord de la Meije, brèche de la Meije, refuge du Promontoire
Grand beau, léger vent du nord. Le ciel s’ennuage franchement l’aprem.

En cours d'ascension

GFHM_Ecrins Meije(12)

J3 : Col du Pavé en traversée W->E, descente sur Villar d’Arène
Grand beau au lever du jour, devenant rapidement nuageux (fort vent du sud en altitude).

Super accueils aussi bien à l’Aigle qu’au Promontoire!

 

Christine

Apprenties encadrantes

Suite à notre très bonne expérience de l’an dernier (Grand Parcours La Bérarde 2017), nous avons re-signé sans hésiter pour cette année…

Nous étions trois présentes pour co-encadrer sur le Grand Parcours de la Bérarde le week-end dernier : Christine, Joana et Sev.

Vaste programme suivant les groupes sur le rocher ou sur la neige…
Des débutants aux plus confirmés, un grand nombre de thèmes différents et variés a pu être abordé : contenu d’un sac, règles de vie en refuge, gestion d’un secours, confection de relais, pose de coinceurs, grimpe en grosses, premières grandes voies, assurage d’un leader ou d’un second, descente en rappel; ou encore réglage des crampons, techniques de cramponnage, confection d’anneaux de buste, gestion d’un encordement suivant les situations, arrêt de chute en neige, confection d’un corps mort, mouflage, remontée sur corde …

dscn5666.jpg

dsc02902.jpg

 

dsc07247.jpg

Certains chanceux ont pu bénéficier d’une intervention de Pierre-Henry, chef du secteur et garde du Parc National des Ecrins le samedi soir au refuge du Châtelleret, voire même dimanche lors de la descente.

 

La météo nous a bien joué des tours en nous accueillant avec une belle averse dès midi samedi, mais même si elle nous a forcé à fuir le rocher mouillé, elle ne nous a pas empêchés de faire des exercices dans la neige (mouillés pour mouillés ;)) ou de revoir les manip’ au sec au refuge. Le soleil a d’autant plus été apprécié le dimanche!

Toujours un plaisir de transmettre nos connaissances à des stagiaires bien motivés et merci aux encadrants avec qui nous avons partagé ce week-end.

Merci aux gardiens de refuges pour leur accueil, et particulièrement au Chalet CAF de la Bérarde et au Refuge du Châtelleret où nous étions.

Le prochain Grand Parcours sera à Chamonix les 23 et 24 juin et nous serons quatre présentes pour encadrer !

Sev (avec Christine et Joana)

 

©GFHM pour l’ensemble des photos !

Grand Parcours La Bérarde 2017, ou comment se retrouver subitement encadrantes en alpinisme !

Ce week-end pour Christine, Joana, Séverine et Alice, c’est direction la Bérarde et le Grand Parcours Alpinisme ! Au programme : inversion des rôles, ce sera cette fois à nous d’encadrer des apprentis alpinistes pendant un week-end de découverte ou progression.

Lire la suite de « Grand Parcours La Bérarde 2017, ou comment se retrouver subitement encadrantes en alpinisme ! »